Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 12:11

Voici donc l'autre côté de mon billet, la face cachée, si l'on peut dire.

La parole est @MarieShani :

 

Il y a quelque temps à l'occasion de tweets échangés avec ma copine @Roseur Suprême, on s'était dit que plein de choses nous faisaient nous entendre et nous ressembler et que pour autant nous étions, pour une facette au moins, chacune d'un côté du miroir...chacune d'un côté de la barre comme on pourrait le croire...

En fait ce qui nous rassemble, c'est la tendresse.

Pour le billet de @Roseur suprême, il faudra aller ici ou le lire à fin du mien, je publie avec son accord son ressenti de Maman solo au côté du mien, celui de Belle-mère sans papier. 

Je ne suis effectivement rien, ni personne, en tout cas pas la belle-mère sur le papier qui déclencherait tout autant votre ire maternelle...

Je ne suis rien, ni personne, juste celle qui s'occupe de vos enfants pendant que leur père va tenter de gagner sa vie et notamment de quoi assumer les conséquences dispendieuses de cette communauté passée...

Juste celle qui accumule tout au long de l'année des babioles dans les coffres de chacune pour que les vacances venues, elles aient de quoi colorier, coller, pailleter, peindre leurs matinées dans notre jardin...

Je ne suis personne, juste celle qui prend soin d'elles du petit déjeuner au coucher, celle auprès de qui, elles viennent trouver du réconfort quand quelque chose les tracasse...

Je ne suis personne, juste celle qui pendant les vacances fait tourner sa vie autour de leurs désirs et de leurs plaisirs sans oublier leur sécurité...

Je ne suis personne, juste celle qui écarte les haillons trop petits ou trop chauds pour habiller de froufrous colorés les jolies vacances au détriment de ses propres froufrous...

Je ne suis personne, juste celle qui attend toute l'année ce moment là, pour ses propres vacances...

Je ne suis personne, juste celle qui surveille quotidiennement les brosses à dent, le changement de sous vêtement, le brossage des cheveux...

Je ne suis personne, juste celle qui traîne au fond de ses poches de l'arnica, de l'homeoplasmine et l'apaisyl...et des bonbons.

Je ne suis personne, juste celle qui essaie de leur redonner confiance en elles quand elles ont du mal avec leurs exercices...

Je ne suis personne, juste celle qui jours après jours prends des coups de pieds dans l'estomac et le buste pour transmettre les bons mouvements pour nager...

Je ne suis personne, juste celle qui passe son été à pister, traquer lunettes, casquettes, crème solaire, tongs, maillots de bain, seau, pelles, râteaux, serviettes de plage et chemises de nuit...

Non je ne suis personne, juste celle qu'on ignore résolument de la dernière montée dans le train jusqu'au prochain retour...

Je ne suis personne, juste celle que l'on contourne dans la liste de ceux dont on demande des nouvelles...

Je ne suis personne, juste celle à qui on ne fait pas de dessin, la seule, pour Noël et les diverses fêtes...

Je ne suis personne, juste celle qui doit être invisible et muette durant les visioconférences...

Alors oui, je suis aussi celle qui négocie peu avec la bonne tenue à table, la sécurité sur la plage et les bons résultats à l'école, sans doute parce qu'on m'a élevée comme ça, qu'on m'a élevée pour que partout je sois à l'aise et que je fasse honneur aux miens.

Alors oui, ça n'est pas votre façon...à vous tous, je ne suis pas celle que vous attendiez, celle que vous espériez...

Vous avez gagné Madame Mère, je déclare forfait, quelques temps du moins parce que ça fait mal ces affronts les uns derrières les autres, dans le silence parce que je ne suis rien, ni personne...juste celle qu'on affuble de si jolis surnoms que l'on apprend aux enfants, la seule chose qu'on leur apprend d'ailleurs...

Vous avez gagné Madame mère, je me désintéresse de l'histoire, désormais je rapatrie mes préoccupations sur les voix qui me sont familières tout au long de l'année...

Vous avez gagné Madame Mère, je n'adresserai plus à mes amies mères de famille les plannings d'été aux codes couleurs que j'élaborais soirées après soirées à coups de pique niques, feux d'artifice, musées et parcs d'attractions, pour faire de leurs vacances une perpétuelle fête...

Vous avez gagné Madame Mère, je ne suis rien, ni personne et vos princesses passeront leurs vacances surtout avec leur Papa ...et moins avec celle qui n'est rien ni personne...mais ça sera plus court, beaucoup plus court.

Vous avez gagné Madame Mère, tout ça ne me concerne pas et ne me regarde pas et je n'y participerais plus en rien...

Vous avez gagné Madame Mère...je ne suis pas sûre que vous ne soyez pas la seule à en tirer avantage...
pour satisfaire votre ego...
pour vous garantir une exclusivité qui est naturellement votre et que je ne vous disputais pas...
pour compliquer une vie qui se conjuguait à 4, quelques mois par an et qui désormais restera un paisible duo...on sera 4 de temps en temps mais je n'y serais pour rien.

Parce que je suis un être de chair et de sang et pas une machine que l'on allume et que l'on éteint, je vais me protéger...

Je serais spectatrice, ni initiatrice, ni organisatrice, pas même figurante, juste spectatrice concentrée sur mon couple et uniquement sur mon couple...je vais désormais user de mon droit de retrait et de garder le silence...

Je ne garderais au fond de mon coeur, bien cachée dans les replis de ma tendresse, que cette complicité que vous interdisez.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Quotidien
commenter cet article

commentaires