Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 12:19

J'ai déjà parlé un peu de twitter. Si, lecteur assidu, ici même !

Mais j'avais surtout tenté de donner une explication de texte à @frangin, pour essayer de lui faire comprendre ce qu'est réellement twitter et le monde fabuleux qui se cache derrière.

 

Twitter, au-delà du micro-blogging, caché derrière son ordinateur ou son smartphone, est aussi un lieu de rencontres (nan je parle pas d'un truc style meetic).

Rencontres de gens merveilleux, certes, mais surtout que tu n'aurais certainement pas eu l'occasion de rencontrer dans ton quotidien : âge, genre, catégories socio-professionnelles, tout y est mélangé.

C'est un formidable metling pot !

 

Le plus étant évidemment de lâcher un jour son ordi et de passer aux twit-rencontres, parce qu'il faut le reconnaître, c'est simple de se cacher derrière un écran.

 

Des twit-rencontres, j'en ai fait plein. Je m'en souviens à chaque fois que j'y pense et là, revenant d'un week-end où j'ai encore eu l'occasion de rencontrer des twittos, j'y pense de plus fort.

 

Ma première twit-rencontre (au-delà des followers que je connais déjà IRL), fut avec @flo_fae.

Un jour, il m'envoie un "t'es dispo pour miam jeudi à 12h?". Voilà, précision, concision, clarté et brièveté.

Je n'avais, alors, encore pas envisagé le passage de l'URL à l'IRL. Mais l'idée me plaisait bien.

J'ai accepté mais je dois reconnaître que, plus le jour approchait, plus je me demandais si derrière ce pseudo ne se cachait pas un tueur en série sanguinaire armé d'une hache.

Bon, en même temps, il faut reconnaître que la hache, en plein centre ville et en terrasse de resto, n'étant pas réellement discrète, je m'interrogeais sur la probabilité que, finalement, il soit armé de GHB ou d'une autre seringue contenant on ne sait quoi....

 

Mais quelle surprise ! Pas de tueur en série, point de psychopathe armé, juste la vraie personne qui se révélait être tout aussi charmante que sur twitter !

 

OK j'ai de la chance, je le dis souvent, j'ai la meilleure TL qui existe, et ce fut confirmé ce jour là (et tous les jours où des twits-rencontres eurent lieu).

 

Puis j'ai rencontré en décembre dernier, @WonderNaddie, @Clio_Rouge et @Mille_Ephelides.

Ce fut @Clio_Rouge qui lança l'invitation apprenant que je serai sur Paris en vacances. L'idée du brunch lui est venue tout naturellement. Autant que mon acceptation pour les rencontrer fut toute naturelle.

RDV fut donc pris (avec des interrogations similaires : tueurs en série ? psychopathes ? schizophrènes ? Armes ? Gens normaux ? Mais comment peut-on être normal quand on s'appelle Clio_Rouge ?).

 

Je les ai tous trois revus depuis lors, et à chaque fois avec un grand plaisir.

Je disais, en préliminaire, que twitter permettait de rencontrer des gens que tu n'aurais certainement pas croisé ou fréquenté. @Clio_Rouge et @Mille_Ephelides en font partie.

Non pas qu'ils ne soient pas fréquentables, bien loin de là, mais ils sont des IMPOTS (qu'ils me pardonnent cet écart de langage, ils savent que pour moi, tout ce qui dépend de Bercy => les impôts ...oui je sais c'est un raccourci).

 

Le hasard du déplacement twitterien crée également l'occasion de faire des rencontres. Je vous ai parlé de notre rencontre avec @Titetinotino ( lecteur, à croire que tu ne suis rien !).

 

Mais il y eut également celle avec @marvellaw, à l'occasion de l'une de ses venues dans ma région, ou encore avec @ausa92, @Baggout, @Kindiafi, @Claiire_B ou @MontpensierAlex à l'occasion d'une journée de formation dans ma ville.

 

Et puis, mes vacances parisiennes en avril ont été ponctuées de rencontres merveilleuses : @WonderNaddie (tiens on dirait un thème récurrent chez moi la Naddie <3 ), @ausa92, @balafon75, @RoseOuRenard et @Helma_inLaw.

Un déjeuner entre gonzesses twittas, plus que sympas.

Et le soir venu, un petit twapéro avec @Ar_nours, @WonderNaddie (encore !) et @D_G.

 

Un autre jour, j'ai eu la chance de déjeuner avec @Mister_cuve, déjeuner réitéré depuis lors toujours avec autant de plaisir, au cours duquel @Japipok était venu nous rejoindre.

 

Et quelques jours plus tard, pour clore cette semaine de vacances, j'embarquais même mon frangin dans un twapéro avec d'autres : @Clio_Rouge et @Mille_Ephelides (toujours aussi choupinoux ces deux là), @K_narre, @Sed_Lex et @Monosynaptik.

 

Je rentre d'un merveilleux week-end familial où j'ai encore pu combiner la rencontre avec certains de mes twittos chouchoux : @WonderNaddie (pfffffff, toujours à traîner dans le coin ....), @Jaafhar, @MaitreRuban, @MarieAnneSoubre, @Maserda, @jpavocat, @Judemaldent, @2Mistinguette !

 

Ce fut encore une merveilleuse occasion de confirmer que si l'on se suit sur twitter, c'est qu'il y a une raison.

Encore une fois l'impression de les connaître depuis toujours : ils sont tous fidèles à eux-mêmes. J'avais l'impression de les connaître depuis tellement longtemps qu'il n'y eut pas de temps mort, pas de "mais qu'est-ce qu'on va bien pouvoir se raconter".

Comme une impression de s'être quittés la veille, voire le matin, et de reprendre notre conversation là où on l'avait laissée.

 

En réalité, toutes ses rencontres c'est aussi l'occasion de se rendre compte que s'ils sont formidables sur twitter, ils le sont autant, si ce n'est plus, lorsqu'on les rencontre.

Twitter est formidable, certes, les twittos le sont encore plus. Et y'en a tellement d'autres encore à rencontrer ....

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Général
commenter cet article

commentaires

moi-même 02/10/2012 14:13

Je m'inscris en faux, c'est très peu pratique d'interrompre une conversation pour dessiner un smiley sur la nappe du restaurant (en plus d'être mal vu du serveur).

Je n'évoque pas le désagrément d'avoir une followeuse si éblouissante qu'elle nous aveugle IRL, engendrant ainsi une confusion nous empêchant de la rejoindre pour jouir de sa si exquise
conversation.

Je passerai sous silence l'inconfort provoqué par l'absence de malentendus dus à la concision imposée par les fourches caudines twitteresques.

Je jetterai un voile sur l'inintérêt absolu à constater que l'on devise journalièrement avec des gens formidables.

vivelescelibattantes 03/10/2012 13:12



LOL, je n'ai pas parlé de l'invité mystère ou de l'homme invisible que tu fus ! Cecimériterait un plus long billet, rien que pour toi ;-)