Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 08:21

Je crois que l'on ne parle pas suffisamment de ce drame quotidien que nous autres, femmes, vivons.

LE CHOIX DU VERNIS A ONGLES.

Perso, j'en ai peut être une quinzaine voire une vingtaine, et non il n'y en a pas deux de la même couleur (je précise à toutes fins utiles pour de potentiels lecteurs hommes qu'il existe une multitude de nuances dans les couleurs, ceci pourrait d'ailleurs faire l'objet d'un autre billet : les hommes et les nuances de couleur).

Bref, je reste persuadée qu'il convient d'assortir son vernis à ongles à sa tenue quotidienne (d'aucunes auront des avis divergents, cela ne me gêne pas).

Néanmoins, quand tu te fais les ongles le dimanche, et espère ne pas bousiller ni tes ongles ni ton vernis dès le lundi, ce choix doit s'annoncer stratégique (sauf si tu n'as rien d'autre à faire de tes journées que te vernir les ongles).

Problématique : on est dimanche, t'es en espèce de survêtement pour trainailler chez toi, et tu décides de peindre joliment tes ongles. Oui mais quelle couleur ?

Vas tu mettre du rose pastel ? du rouge qui pète le feu ? du gris ? du carmin ? du bordeau ?

Sauf à avoir le planning de tes fringues pour la semaine dans ta tête, tu prends une couleur passe-partout : l'incolore !

C'est quand même assez dramatique de ne pas avoir encore inventé de vernis à ongles caméléon qui changerait de couleur au gré de tes envies, de tes fringues, de tes humeurs.

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Quotidien
commenter cet article

commentaires