Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 15:23

Il est une évidence, plus l'enfant grandit, plus la loi de Murphy s'enrichit #CQFD.

Je vous en ai parlé déjà à trois reprises, je n'y reviendrai pas (toi, fidèle lecteur, tu t'en souviens et toi, nouveau lecteur, va donc compulser l'historique du blog pour les trouver et faire une séance de rattrapage).

 

Il faut que je vous parle désormais d'un sujet qui, j'en suis sure, vous touchera tous, parents que vous êtes, ou, pour les parents en devenir, vous amèneront à une vigilance grandissante: LES JOUETS qui nous pourrissent la vie.

 

Article 1 : les jouets de naissance.

A priori, l'être naissant se fiche de tout sauf bouffer, remplir sa couche et dormir (enfin, pour les gnomes qui ont l'option dormir, ils sont pas tous livrés avec cette option là, ne l'oublions pas).

Néanmoins, sa chambre est déjà digne des plus grands magasins de jouets, ou plutôt de peluches. Car c'est une réalité, tu achètes et on t'offre plein de peluches.

Ca va, c'est mignon et tu peux les entasser dans un coin (certes, c'est encombrant cet éléphant taille réelle, et puis, la ménagerie entière en poils de chat, ça prend la poussière, mais bon...).

Un jour, tu les foutras tous dans un carton, remisé à la cave (tu es impatiente d'ailleurs).

 

Article 2 : les jouets qui font du bruit.

Si je tenais ceux qui ont la bêtise l'intelligence de créer des jouets "pour découvrir", je crois que je les étranglerai de mes jolies petites mains délicates et manucurés (option vernis à ongle rouge aujourd'hui) les féliciterai très chaleureusement.

QUOI DE MIEUX EN EFFET POUR POURRIR UN PEU PLUS TES JOURNEES QUE TOUS CES JOUETS QUI FONT DU BRUIT ???

Parce que la réalité est là : pour découvrir le monde, il faut que le jouet fasse du bruit.

Tu maudis déjà cette prétendue amie / membre de la famille qui t'a offert l'intégrale des animaux de la savane lesquels, en appuyant judicieusement sur un bouton, se mettent à hurler et avancer avec une musique que même les cirques n'osent pas balancer en faisant leurs annonces dans les rues (et pourtant en termes de musiques ridicules, le cirque se pose là).

 

Passons les tapis d'éveil qui font "pouet-pouet" à un endroit, "scrch scrch" à un autre, ce sont à la limite, de jolis petits sons comparés aux autres.

 

Il y a donc les livres qui font du bruit, les jouets qui font du bruit (qui n'a pas Jojo lapin ou Mimi hein qui ? qu'il se dénonce pour qu'on lui offre), les instruments de torture de musique, les peluches où il faut appuyer partout et hop, magie, ça te déclenche des comptines et autres niaiseries.

 

Le seul remède à ces choses : l'usure des piles. Mais autant le dire tout de suite, bizarrement, les piles de ces jouets ont une durée de vie digne de celle du Lapin Duracell (alors que la même pile dans la télécommande de la TV durerait environ 12 heures).

Bref, expliquer à l'enfant que "ho, c'est dommage, y'a plus de pile, l'est cassé le jouet. Maman en rachètera" et invariablement, dire à l'enfant "zut, Maman a oublié d'acheter les piles".

Au bout de quelques jours, l'enfant oublie. Ranger ensuite le jouet (enfin le mettre dans un endroit inaccessible à l'enfant, ça lui passera).

 

Article 3 : les petits jouets.

Haaaaaa les petits jouets, les petites voitures, les LEGO, les playmobil, les surprises KINDER ou même les fruits/légumes de la dînette ces choses là quoi.

Invariablement, tu perds des pièces de LEGO et tu ne pourras plus rien construire.

Invariablement, y'a une petite voiture qui finit sous le frigo / lave vaisselle / canapé / machine à laver, et c'est le drame, il faut déménager ton appart pour retrouver la chose perdue.

Invariablement, l'enfant, alors même que tes tendances psychopathiques au rangement lui ont été transmises, laisse traîner une de ces petites choses SUR TON CHEMIN LA NUIT QUAND TU TE LEVES POUR ALLER AUX TOILETTES.

Evidemment, tu chutes lourdement, poussant un juron et maudissant l'enfant. Accessoirement, ça fait mal d'écraser un LEGO pieds nus (quel parent n'a pas été traumatisé par ça hein ? qu'il se dénonce pour une séance de rattrapage).

Invariablement, quand tu fais à manger, l'enfant veut faire comme toi et va chercher ses légumes en plastique, tente de couper l'aubergine laquelle glisse  de ses mains et atterris dans ta tête (ça fait mal une aubergine en plastique).

Invariablement, tu retrouveras l'ensemble des fruits et légumes en plastique dans la bac adéquat de ton frigo.

Invariablement, tu comprends rien au schéma de montage de la surprise KINDER, ledit schéma étant même pire que les notices IKEA rédigées en suédois (mais au moins tu te gaves de chocolat car l'enfant se fout éperdument du chocolat du moment qu'il a sa surprise).

 

Article 4 : les puzzles.

C'est chouette les puzzles, j'aime beaucoup cette idée.

Apprendre aux enfants les formes, retrouver où va tel truc, etc etc.

Les premiers puzzles pour les tous petits c'est bien. Puis l'enfant grandit et a droit à des vrais puzzles avec plein de pièces.

C'est inévitable, tu perdras des pièces. Tu auras beau faire attention, une petite pièce (tant qu'à faire celle du milieu sinon c'est pas rigolo, ou le visage du personnage que t'es en train de puzzler) s'égarera et tu ne le retrouveras JAMAIS (sauf quand l'enfant aura 16 ans et ne fera plus de puzzles).

Note à moi même : au prochain puzzle, une fois terminé, le coller, tant pis pour les récriminations qui suivront.

 

Article 5 : les jouets d'imitation.

Ce terme est juste un fourre tout pour désigner les dînettes, les planches à repasser et / ou fer, les chariots de ménage, aspirateurs et tutti quanti, les chriots de supermarché, les établis et coffrets d'outils, les garages et autres voitures ou encore les machines à coudre.

Toi aussi entretiens le sexisme ancré dans notre société (et colporté allègrement dans les catalogues de jouets de Noêl) et offre à ta fille le parfait ensemble pour être une bonne ménagère ! (ou à ton fils, le parfait ensemble pour devenir bricolo du dimanche).

Bon il y a aussi, pour les jouets d'imitation, les unisexes : les cliniques vétérinaires et autres ensemble pour jouer au docteur (attention on parle d'enfants, bande d'esprits mal placés).

Bref, cette catégorie est à part, bizarre et il faut reconnaître que fille ou garçon, ils veulent imiter les grands.

La Schtroumpfette adore jouer avec des établis et outils et son petit poteau, adore passer le balai et la serpillière.

REP A SA le sexisme des catalogues de jouets.

 

Article 6 : les loisirs créatifs.

A que j'aime cette catégorie ! Créatifs, pour sur, les enfants le sont. Pas besoin de leur donner d'idées.

Feutres, crayons et peinture n'ont pas de secret pour eux.

Tu auras beau tenter d'expliquer au gnome que c'est SUR la feuille qu'il faut dessiner, gribouiller, raturer, le gnome n'aura de cesse de tenter de repeindre toutes les surfaces imaginables de ton chez toi.

Le récurage de murs, sols et toutes autres surfaces n'aura plus aucun secret pour toi, tu es LA reine du frottage intensif (murs, sols, canapés, vêtements, tout on te dit).

 

Il y a également la pâte à modeler. C'est chouette, tu fais plein de trucs rigolos.

L'enfant lui préfère l'émietter, de manière à ce que les miettes s'inscrustent partout : dans les fentes du parquet, entre les coussins du canapé, dans tes fringues, collées entre les pages de ton agenda, partout quoi.

Même l'aspirateur n'est pas assez puissant pour tout enlever, même si tu le passes 15 fois.


Et les perles ? on parle des perles ?

Et le maquillage pour enfant ? nan ?

 

Viens aussi le moment où l'enfant, cettemerveilleuse tête blonde, découvre d'une part, les ciseaux, d'autre part les gommettes.

Je vous ai dit combien c'était chouette de se retrouver en audience avec des gommettes collées sur le pull dans le dos ? Non ? Bon achetez des gommettes à vos gnomes et on en reparle.

Les ciseaux .... l'apprentissage de la découpe, la fierté du schtroumpf faisant des formes. L'horreur de voir tes tissus, rideaux, vêtements, canapés découpés également...

 

En réalité, les jouets ont été créés pour que les parents apprennent à gérer leur stress / angoisse / horreur / énervement / langage châtié.

#CQFD


Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Quotidien
commenter cet article

commentaires