Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:46

Je vous ai précédemment parlé de la loi de Murphy confrontée aux gosses, et notamment du paragraphe 1er de la loi des enfants.

Comment ça vous vous en souvenez pas ? Bon pour le rattrapage, c'est ici  La loi de Murphy et les enfants.

J'aimerais aborder le 2nd paragraphe de cette loi, ô combien universelle : la nourriture.

 

Je ne m'attarderai pas sur les choix perso qui guident l'allaitement ou pas, ça relève du perso, et quoi qu'il en soit, ça ne change rien aux articles suivants.

1er article : les 1ers mois (que tu allaites ou non n'y change strictement rien, c'est un fait).

L'être/chérubin/ange (appelle le comme tu veux) que tu as enfanté et que tu chéris VOMIRA sur toi quoi que tu fasses.

Non il ne s'agit pas de régurgitations, comme on aime appeler ça pudiquement, mais bien de vomi, appelons un chat un chat hein.

Ne nous mentons pas : c'est juste abject. les 1ers temps, tu t'émerveilles : "ho il a fait son rot, il est mieux", "ho petit ange c'est pas grave, maman va se changer" avec ce ton mielleux particulier aux premiers jours après la naissance.

Puis ne nous mentons pas, TU EN AS MARRE.

C'est un fait, te changer trois fois le matin par ce que ledit chérubin a renvoyé sur toi, ça lasse.

Viens même un moment où tu prends le parti de ne pas te changer (toutes façons t'as plus le temps, t'es déjà en retard au boulot) quitte à affronter les reniflements suspects de tes collègues ("tiens t'as changé de parfum ? c'est sympa mais étrange").

Tu as beau prendre toutes les précautions du monde, il faut se rendre à la réalité, l'enfant aime régurgiter sur ton magnifique tee shirt en soie, ton gilet en cachemire ou ton pull préféré.

Alors tu attends, discrètement, en silence mais vivement, ce moment béni (crois tu) de la diversification.

 

Haaaaaa, LA DIVERSIFICATION..... 2nd article 2d paragraphe.

Tu écoutes sagement les conseils de ton pédiatre, un aliment par semaine, on sait jamais, risquerait de faire une allergie le gnome, ne pas forcer, aller à son rythme.

Le début des emmerdes.....

Le schtroumpf enfanté commence par regarder d'un oeil suspicieux cette chose bizarre que tu lui sers dans une espèce de bol, et encore plus suspicieux, cet objet étrange que tu tentes d'enfourner dans sa bouche.

Passée la sidération dans ses yeux, le schtroumpf goûte.

De deux choses l'une : soit t'as de la chance (comme avec schtroumpfette j'avoue) et il aime tout et en redemande, sois tu t'arraches les cheveux parce qu'il ne veut rien (je ne peux malheureusement parler de ce second point, mais je suis sure que d'autres le feraient très bien).

Donc tu écoutes ton pédiatre : un aliment par semaine.

Comme tu es accaparée par ton boulot et tes allers-retours incessants entre le lieu de travail et la crèche du schtroumpf, tu es indigne, tu oses acheter des petits pots !!!

SACRILEGE ! Comment tu ne prépares pas de délicieuses purées maison dans ce fabuleux instrument qu'est le babycook ????

Mon dieu, les pires tourments vont te tomber dessus (au rang desquels ta mère qui te rappelle qu'elle, elle avait deux enfants et un boulot, et que tu n'as jamais englouti, au grand jamais, un petit pot).

Bref, donc, le schtroumpf commence à engloutir des aliments.

Evidemment, tu loupes une fois sur deux sa bouche parce que le schtroumpf aime bouger JUSTE au moment où tu crois que la cuillère arrive dans sa bouche. Tu repeinds donc sa tête de différentes couleurs suivant l'aliment.

Ce qui te semblait une bonne idée pour éviter tout vomi sur toi, devient juste un enfer qui fait rire le machin que tu nourris.

Et puis vient une fabuleuse découverte pour le chérubin : on peut cracher avec de la nourriture plein la bouche !

 

3ème article : le crachage d'aliments.

On le sait, on nous bassine suffisamment avec ça, l'enfant découvre tout dans les 1ères années de sa vie.

Le crachage d'aliments en fait partie (tout comme manger avec les doigts et mettre les doigts dans le nez, mais ceci est un autre sujet).

Donc, tant bien que mal, tu continues la diversification, tu es heureuse, le gnome mange de tout, ne fait pas de réactions allergiques, se porte bien. Il est même relativement goulu.

Tu es remplie de joie et de fierté et tu te la pètes auprès de tout le monde (oui c'est comme ça).

Et un jour, tu arrives à lui mettre une cuillérée d'épinards, le schtroumpf te regarde tout sourire et PAN VLAN, il te crache dessus et s'écroule de rire.

Enfin cracher, plutôt souffler ce qu'il a dans la bouche.

D'un coup, t'en arrives même à regretter les régurgitations. Parce que là, non seulement le machin a pourri ton tee shirt en soie, pull en cachemire etc etc, mais en plus il a tout repeint autour de lui !

Le pire, c'est que la 1ère fois tu te marres.

La 2è beaucoup moins.

Puis à la 3è, tu le nourris, armée d'une éponge, d'un chiffon, habillée d'une vieille robe de chambre et d'un masque pour te protéger.

Puis tu expliques, gentiment, tendrement et en t'énervant à la fin, que c'est pas bien, faut pas jouer avec la nourriture.

Et cette période passe.

L'enfant grandit, mange maintenant de tout et est capable de s'exprimer.

 

4ème article : l'enfant se nourrit avec les doigts.

C'est un fait toujours, l'être adoré découvre notre monde merveilleux. Et donc, nécessairement, inéluctablement, que ce qui est dans son bol/assiette, peut se prendre avec les doigts.

Je n'ai jamais été d'accord avec ma crèche qui laisse les gosses manger avec les doigts au prétexte qu'il faut découvrir.

Je me bats inlassablement pour que la schtroumpfette daigne utiliser cet ustensile merveilleux qu'est la cuillère et/ou la fourchette.

Mais non, le gnome aime jouer avec la nourriture avec ses doigts.

Notamment quand ça permet de repeindre sa chaise haute, son plateau, le set de table et que émerveillé il te regarde en disant "Mais attends je dessine là".

NON TU DESSINES PAS AVEC DU YAOURT.

Variante : "non mais attends je me déguise"

Réponse invariable : NON TU TE DEGUISES PAS EN TE METTANT DU YAOURT SUR LES JOUES.

Ca marche avec le yaourt mais croyez bien que le gnome aura tenté également avec les purées.

Quand ça a une consistance plus solide (genre des légumes pas écrasés ou des pâtes ou même du riz), ça prend dans les doigts et ça écrase sur la chaise haute / le plateau / le set de table.

Et normalement, l'enfant, heureux et fier, renverse même un peu d'eau pour pouvoir mélanger. C'est tellement plus rigolo hein.

Et qui c'est qui se tape tout à nettoyer derrière ? C'est bibi !

Outre le nettoyage dudit chérubin qui s'en est foutu partout et que même le bavoir il a envie de se pendre.

 

5ème article : l'enfant fait ses choix de bouffe.

Si j'écoutais schtroumpfette, elle se nourrirait exclusivement de Babybel, pâtes et gervita (avec du sucre hein sinon c'est pas rigolo).

Tu as enfin réussi à lui faire manger de tout, le gnome n'a fait aucune réaction allergique, il est en pleine forme (et ton pédiatre t'engueule même parce que ça grossit trop vite, mais t'as raison, tiens je vais le foutre au régime le gnome, évitons les gosses obèses va).

Et puis le gnome parle et te dis ce qu'il aime ou pas.

NE PAS L'ECOUTER, JAMAIS.

Oui parce que si tu l'écoutes, ses repas ne seraient donc rythmés que par des pâtes, en alternance avec du riz, des gâteaux et des yaourts au sucre.

Et le machin de te dire : "moi je veux du riz parce que j'ai mal au ventre".

D'un coup, ton instinct maternel reprend le dessus et inquiète, du bout des lèvres, tu poses la question quand même "tu as mal au ventre, tu es sure Schtroumpfette?"

L'enfant, cet arnaqueur, te répond droit dans les yeux "oui j'ai mal au ventre parce que je veux pas des courgettes" !

HAAAAAAAAA, tu as atteint le degré de non retour, tu hésites à lui faire manger de force, à le priver de dessert, de gâteaux, de tout ce dont il raffole quoi.

 

Alors oui, M. MURPHY je persiste et signe, tu ne devais pas avoir de gosse quand tu as écris ta loi.

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Quotidien
commenter cet article

commentaires