Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 14:09

J'imagine, un jour, bientôt, je ne sais pas quand, la Schtroupfette me posera cette question : "dis maman, c'est quoi l'amour?".

 

La réponse, la mienne, je l'ai déjà  :

 

"Tu vois la Schtroumpfette, l'amour c'est deux personnes qui se sont trouvées, qui ont des affinités au-delà du copinage, qui ont envie de faire un bout de chemin ensemble.

Deux personnes qui ont envie de se chamailler, en allant faire des courses, ou en choisissant des meubles chez IKEA. Et je ne te parle pas des tournevis jetés à la figure lors du montage des meubles, pour mieux se réconcilier après.

Deux personnes qui se retrouveront et feront des concessions juste pour faire plaisir à l'autre.

Deux personnes qui se comprennent au-delà des mots, qui n'ont d'ailleurs nullement besoin de se parler, tellement parfois un simple regard échangé suffit.

Tu vois, ce sont deux personnes qui se tiennent par la main, là dans la rue, déambulant, juste se promenant et s'extasiant d'une seule voix sur tout et n'importe quoi.

Ce sont ces deux personnes qui rient ensemble, pleurent ensemble, discutent, se disputent, se consolent, se murmurent dans le creux de l'oreille.

Ce sont ces deux personnes capables de rester à se regarder, se noyer dans les yeux l'un de l'autre, sans parler, parce qu'il y a des moments où les mots sont inutiles tellement le regard veut tout dire.

Ce sont ces deux personnes qui font des plans sur la comète, des étoiles plein les yeux, et une envie d'être bien ensemble.

Ce sont ces deux personnes qui sont juste bien ensemble, qui veulent crier ce bienêtre à tout le monde.

Ce sont ces deux personnes, là devant toi, qui avancent en se blotissant l'un contre l'autre, parce qu'aujourd'hui il fait froid.

Ce sont ces deux personnes qui se créent un petit nid douillet, un cocon.

C'est cette personne, carressant doucement, la joue de l'autre, tout en lui souriant bêtement.

C'est l'autre, dont la joue est carressée, qui ferme les yeux et se laisse à rêver.

Tu vois, la Schtroumpfette, l'amour, ce sont ces papillons qui te prennent au ventre quand tu vois l'autre, tes jambes qui flageollent quand tu dois le/la voir, tes mains qui deviennent moites rien qu'à sa pensée.

Tu vois, la Schtroumpfette, l'amour c'est pas compliqué, c'est cette émotion qui te prend aux tripes, de manière incontrôlable (et de toutes façons que tu ne voudrais pas contrôler). "

 

Mais au-delà de tout cela, je lui dirai également "tu vois, l'amour ce sont ces deux hommes, ces deux femmes, cet homme et cette femme, se tenant par la main".

 

Parce que l'amour n'a pas de frontère, parce que l'amour ne s'arrête pas à un homme et une femme, parce que ma fille a droit de savoir que deux hommes, deux femmes, peuvent s'aimer autant qu'un homme et une femme.

 

Parce que l'amour, qu'il soit hétérosexuel ou homosexuel, est beau, tout simplement.

 

L'amour est beau. Tout simplement.

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Général
commenter cet article

commentaires