Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Vive les celibattantes
  • Vive les celibattantes
  • : Les tribulations d'une mère devant gérer boulot, vie perso, vie familiale et schtroumpf
  • Contact

Catégories

21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 13:56

Ca y est, victoire, la Schtroumpfette daigne dormir dans son lit et dans sa chambre ! Bon en réalité depuis la fin des vacances, OK.

Après la première nuit complète qu'elle a passé dans sa chambre, j'ai failli faire une danse de la joie au réveil genre *\o/* */o\* *\o/* */o\* *\o/* */o\* *\o/* */o\* *\o/* */o\* (mais bon avec les cheveux en vrac et les yeux à moitié collés, je me suis résignée à juste sourire).

 

Après la première semaine dans sa nouvelle chambre (à lire ici ), la Schtroumpfette est donc partie en vacances avec son père. Puis à son retour, nous partîmes 500 et par un promt renfort en vacances trois semaines.

Pas de soucis pour dormir dans SA chambre, sauf qu'elle a mis au point une nouvelle technique : le réveil 3 à 5 fois par nuit histoire de bien pourrir tes vacances.

Bon, motifs :

-"j'ai trop chaud avec le drap, je veux la couverture" (oui oui ça existe)

-"je veux le biberon" (non pas à 3h du matin chérie)

-"je veux pas dormir" (et ta soeur bordel ? bien sur que tu veux dormir, surtout MAMAN veut dormir donc TU vas dormir).

-etc etc.

 

Et vint l'angoisse du retour à la maison et la question de savoir si oui ou non elle allait accepter sa nouvelle chambre.

Armée de mes bouquins précieusement achetés (voir l'article cité ci-dessus), je pensais avoir préparé la Schtroumpfette (au passage, je déconseille Oui-Oui déménage car Oui-Oui cet emmerdeur de première bouge sa maison dans tout le village pour revenir à son point de départ).

 

Premier soir, pas de soucis. Avec quand même toujours la proposition de modifier l'agencement de la chambre au cas où.

Le lendemain, la Schtroumpfette criait à qui mieux mieux qu'elle n'aimait pas sa chambre, qu'elle n'était pas jolie, que c'était pas une chambre de princesse (vive les filles).

 

Bien les solutions ont donc été :

- Jouer les déménageurs aux gros bras pour réagencer la chambre.

- Installer, à côté de son lit, un lit pour son poupon (et accessoirement avoir droit au rituel, "mais j'ai pas fait le bisou à poupon" !).

- Lui lire encore et encore "chacun dans son lit" et "changer de maison".

- Utiliser ledit poupon en "poupée tracas". bref t'as fait un lit pour la poupée qui, finalement, dort avec la Schtroumpfette dans son lit, mais c'est pas grave.

Tous les soirs, après l'histoire, les câlins et la chanson, la Schtroumpfette peut donc à son tour, raconter une histoire ou chanter une chanson ou juste parler à sa "poupée tracas".

 

Je ne sais au final LA méthode qui a été efficace, mais la combinaison de tous ces précieux conseils a faire rendre les armes à la Schtroumpfette qui désormais, passe des nuits sereines et calmes dans sa chambre de princesse.

 

Désormais, la Schtroumpfette est devenue réfractaire à la douche, ou à tout forme de lavage comportant du savon et de la mousse.

Les enfants sont formidables d'inventivité !

Suite au prochain épisode donc

Partager cet article

Repost 0
Publié par vivelescelibattantes - dans Quotidien
commenter cet article

commentaires